Québec le 1 mars 2006

Non à une hausse de tarif

Je désirerais commenter les propos parut à la une du soleil du 1ier mars concernant la hausse des tarifs d’hydro de 5,3% pour avril 2006. Étant donné qu’il s’agit d’une richesse collective, la société doit d’abord et avant tout améliorer son réseau actuel, mieux gérer l’alimentation de ses réservoirs et assurer un approvisionnement adéquat et ce à un coût raisonnable afin de satisfaire ses propres clients québécois. La société d’état devrait plutôt proposer un gel des tarifs.

Comme dans la province d’Alberta, notre richesse collective devrait enrichir les Québécois et non les appauvrir comme se propose de le faire la société d’état. Monsieur le premier ministre Charest ne devrait pas sans laver les mains et arrêter de dire bien frivolement que c’est à la régie qui prend la décision. Hydro, est une régie du gouvernement au même titre que la SAQ et la SAAQ. Ce sont des entités nommées et appartenant au Gouvernement donc gérés par les Québécois. On vous dit donc non merci à cette hausse non justifiée.