Québec 20 novembre 2007

Mission de paix s.v.p.

On pouvait lire à la une du journal de Québec du 19 novembre que deux autres soldats de Valcartier sont tués. Combien de drapeaux en bernes et de retour déchirant de victimes de cette guerre inutile accepteront nous avant de revoir cette mission mal planifiée, mal gérée et comment navrante dans un pays jamais conquis. Des jeunes soldats blessés physiquement et mentalement se suicides ou sont marqués pour la vie à leur retour au pays.

Nos alliés les États-unis d’Amérique, suite aux évènements malheureux du 11 septembre 2001, ont amenés plusieurs pays dont le Canada dans une guerre interminable et meurtrière. Meurtrières parce que le nombre des victimes d’un bord ou de l’autre ne cesse de croître.

La chanson composée par Sir Adolphe-Basile Routhier le 24 juin 1880 devenue notre hymne nationale en 1968 ne pouvait si bien dire comment nous étions un peuple courageux, fonceur et valeureux. Lorsque le Canada a rejoint l’organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) en 1949 et était membre fondateur de L’organisation des Nations Unies (ONU) en 1945, c’était pour des missions de paix, l’aide aux pays et la reconstruction.

Vite revenons à notre mission première soit celle de maintenir la paix dans des pays qui veulent bien de nous.