Québec, le 20 janvier 2008

Minute papillon

Grâce au succès des fêtes du 400ième anniversaire de la fondation de la ville de Québec plusieurs personnes espèrent que le président des fêtes Monsieur Daniel Gélinas se présente aux prochaines élections municipales. Minute papillon la préparation de cette fête a débutée bien avant la venue de Monsieur Gélinas. Toutefois, comme au baseball avec les buts remplis, il a agit à titre de frappeur de relève et il a marqué des points. Mais est-ce que sa moyenne au bâton sera toujours la même?

Ce n’est pas parce que quelqu’un est populaire qu’il est capable de gérer les besoins des citoyens. Nous n’avons qu’à penser aux Marc Simoneau, Jacques Theasdale de ce monde qui se lèvent une fois de temps en temps au conseil de ville afin de justifier leur salaire. Rappelons-nous également l’élection de l’ancien président de la fondation de l’entrepreneurship l’actuel Maire de Québec Monsieur Régis Labeaume qui après deux ans n’a rien fait qui vailles sauf d’avoir foutu le bordel avec ses employés, d’avoir reculé sur la piste cyclable et sa politique de déneigement.

À un niveau supérieur l’élection du député de Portneuf au fédéral qui a besoin de trois emplois pour survivre en négligeant celle de député. En effet combien de nouveau chômeur dans Porneuf depuis qu’il est député?

Pensons-y deux fois plutôt qu’une!