Québec, 17 décembre 2011

Minuit moins une pour sauver la planète

Le Canada s’est retiré de l’entente, adoptée initialement en 1997 à Kyoto, au Japon, pour réduire les émissions polluantes contribuant au réchauffement climatique. En effet le protocole de Kyoto qui devait être un moment phare de la lutte contre les changements climatiques a été signé en 1997 et ratifié en 2004 par 55 pays industriels représentant au moins 55% des émissions de CO2. Par contre j’ai l’impression que les différentes rencontres tenues depuis servent aux représentants des pays afin de se faufiler et de reculer en rapport aux nombreux engagements pris en 1997.
Pollution
À Kyoto, les pays riches s’étaient engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 5,2% par rapport au niveau de 1990. À Copenhague en 2009, ils promettaient de limiter la hausse des températures mondiales à 2oC. À Cancun 2010 les 200 pays présents sont sauvé la face en signant une entente sur un texte détaillant les mécanismes prévus pour lutter contre le changement climatique. Que se passera t’il en 2012?

Je conviens qu’un contrôle strict de la pollution atmosphérique affectera pratiquement toute l’industrie. Les coûts pour maîtriser la pollution, dioxyde de souffre, émissions industrielles cancérigènes, gaz carbonique et j’en passe seront énormes mais c’est un choix à faire et le prix à payer pour sauver la planète. Doit protéger l’industrie mais à quel prix et qui doit-on sacrifier?

Chaque jour des nappes de pétrole se répandent, des déchets sont déversés dans les nappes d’eau, des herbicides répandus dans l’environnement, des pesticides dans l’eau, des fuites des installations nucléaires et que dire de l’atmosphère.
Monarchie 1
Même si le gouvernement au pouvoir n’a rien fait pour s’ajuster au protocole de Kyoto le Canada a l’obligation légale sous la convention de réduire ses émissions, et une obligation morale envers lui-même et les générations futures de mener l’effort mondial. Stephen Harper est trop préoccupé par la monarchie Britannique et les photos de la reine qu’il oublie la protection de l’environnement.