14 mars 2014

Minuit moins une

Dans le dossier de la vente de l’hôtel le concorde au groupe Savoie des résidences Beausoleil le maire de Québec Régis Labeaume prend des risques énormes en étirant le projet. On sait que le projet du groupe Savoie demande un amendement au zonage afin d’autoriser l’exploitation d’une résidence pour personnes âgées dans ce secteur de la Grande-Allée.
minuit moins une
Pour étirer la sauce la ville de Québec a confié un mandat à un expert indépendant pour une étude d’impact socio-économique, d’une durée de trois mois, sur les conséquences de la fermeture de l’hôtel. De plus ayant été échaudé par sa première rencontre avec M. Savoie le maire ne veut plus rien savoir de rencontrer le propriétaire des Résidence Soleil.

Inquiet des nouveaux délais imposés par la Ville de Québec, Eddy Savoie pourrait carrément abandonner son projet de transformer l’ancien hôtel en Résidences Soleil. Il en coûte plus de $200 000 par mois pour entretenir l’hôtel afin qu’elle ne se dégrade pas. Avenant le retrait du groupe Savoie est-ce que c’est la ville qui assumera ces dépenses?

De toute façon aucune chaîne hôtelière n’avait levé la main pour acquérir l’hôtel car plusieurs hôteliers québécois éprouvent de sérieuses difficultés à rentabiliser leurs établissements.