21 octobre 2014

Mesure draconnienne

Cette semaine plus de 100 000 résidences et 10 000 commerces perdront le courrier livré à la porte et d’’autres suivront dès le printemps prochain, notamment dans des villes de la banlieue sud de Montréal et des arrondissements montréalais.
courrier
D’ici cinq ans postes Canada a l’intention de mettre un terme à la livraison à domicile du courrier. Des citoyens ayant des contraintes de mobilité pourront conserver le service. Cependant s’ils veulent conserver la livraison du courrier la société d’état exigera un billet du médecin expliquant des limitations physiques ou à mobilité réduite.

Il va de soi qu’à l’aire de l’électronique et l’apparition de nombreux médias sociaux il fallait s’attendre à un changement dans la livraison du courrier. Pourquoi ne pas avoir fait un débat à la chambre des communes qui aurait permis aux citoyens à travers le Canada d’être mieux informés et peut-être trouver d’autres solutions? Il n’y a plus de justification fiscale ou économique qui tienne la route car la société de la Couronne a enregistré un bénéfice de 53 millions de dollars à son dernier trimestre. .

C’est encore au Québec que cette mesure fait le plus mal car plus de 60% des citoyens reçoivent le courrier par la poste.