Le candidat de Québec Solidaire (QS) pour l’élection partielle dans le comté de Jean Talon qui qui se tiendra le 2 décembre prochain Olivier Bolduc a été très clair en spécifiant qu’un vote pour QS c’est un vote contre le troisième lien. Il a même été un peu sarcastique en mentionnant que les électeurs de ce comté possèdent, à près de 50%, un diplôme universitaire donc comprenne mieux l’inutilité d’un troisième lien à l’est.

Cette déclaration n’est pas tellement agréable pour ceux et celles qui ont voté, aux élections municipales, pour le parti de Jean-François Gosselin, Québec 21, et ont élus des échevins dans Charlesbourg, Beauport et Neufchâtel. L’enjeu lors de ces élections était justement le troisième lien.

Suite au congrès de QS tenu en fin de semaine les électeurs de Jean Talon sont également fixés sur les autres priorités du parti. À l’issu de ce congrès la cheffe, Manon Massé, a mentionné qu’un vote pour QS est un vote pour un parti qui va faire l’indépendance du Québec et créer sa propre armée.