Québec, le 25 janvier 2007

Merci Patrick

Bravo Patrick Roy pour votre décision de garder la barre des Remparts de Québec. Vous avez compris que ce petit évènement n’était qu’un grain de sable dans l’apogée de votre fulgurante carrière.

Vous avez certainement réfléchi et pensé que vous étiez plus qu’un entraîneur pour ces jeunes. Vous êtes le Papa instructeur et pour plusieurs l’idole dont ils ont toujours rêvés de rencontrer et vous êtes là. Un homme à la main de fer mais au coeur de velours et on l’a constaté plusieurs fois.