Québec, le 15 décembre 2010

Merci au conseiller de Vanier?
208582-vice-president-comite-executif-richard
Le conseiller de Vanier Richard Côté est fier d’annoncer que les citoyens de l’ancienne ville subiront des hausses de taxes plus haute que la moyenne des autres secteurs et ce jusqu’en 2017. Monsieur Côté ose trouver ça raisonnable car, selon lui, les citoyens de Vanier étaient les moins taxés de tout le territoire avant les fusions.

Toutefois il oublie de mentionner qu’il était également échevin de Vanier avant les fusions et le conseil de ville du temps avait laissé se détériorer l’ensemble de ses infrastructures d’aqueduc et d’égouts. C’est d’ailleurs, dans ce secteur qui, depuis les fusions, la ville de Québec a été obliger de dépenser des sommes considérables pour refaire les conduites qui éclataient les unes après les autres.

Il a fallut les fusions pour construire ou améliorer les différents parcs de la ville, refaire la seule patinoire extérieure disponible, investir au centre d’art la chapelle et construire une piste cyclable ordinaire.
centre-dart-la-chapelle-avant
C’est également dans Vanier ou le déneigement était le plus médiocre avant les fusions car on gardait des amoncellements de neige au centre des rues durant des jours. De plus les piétons sont laissés à eux-mêmes car les trottoirs sont absents sur une bonne partie du territoire.

Merci quand même.