Québec, le 31 mars 2011

Maxime Bernier dit n’importe quoi

Maxime Bernier candidat conservateur en Beauce mentionne qu’il n’a pas besoins de pancartes, de thèmes et encore moins de plate-forme car il pourra dire n’importe quoi et sera réélu. Il est mort de rire car les Beaucerons voteront pour quelqu’un qui a laissé des documents secrets et importants près de sa jaquette rose et sa douillette multicolore.
MaximeBernierJulieCouillardblogue
En plus dans le cadre d’une entrevue à une station radio d’Halifax le député conservateur maxime Bernier a remis en question l’utilité d’une loi pour protéger la langue française au Québec. Ce pilier du Gouvernement Harper a ajouté, dans son échappée oratoire, que Québec n’avait pas besoin de la loi 101 pour protéger la langue française.

C’est ce ministre limogé que l’on envoi comme ambassadeur du gouvernement Harper pour parler d’unité et de convaincre le reste du Canada que le Québec est un peu différent. Les Beaucerons comprendront un jour que c’est irresponsable de dire des choses comme celles-là car c’est en protégeant sa langue et son identité qu’on va continuer à faire avancer le Québec.

Maxime Bernier n’a pas de plate-forme car il n’a rien à proposer aux Beaucerons sauf dire n’importe quoi et se faire élire.