Québec, le 1 mai 2007

Mauvaise stratégie
(Jocelyn Boily est membre fondateur du bloc québécois)

Un article parut dans le journal de Québec de ce matin 1 mai nous apprend que le chef du bloc Québécois n’est pas d’accord avec sa député madame Christiane Gagnon qui a fait réaliser une étude sur la possibilité le Bloc appui l’Action démocratique de Mario Dumont dans sa démarche autonomisme et de rejeté toute idée de souveraineté.

Personnellement j’endosse la position de Monsieur Duceppe, je suis contre cette idée et je trouve la démarche très empreinte d’opportunisme politique. Aux dernières élections provinciales ce n’est pas un rejet de la souveraineté mais bien un vote d’écoeurement aigu de la classe moyenne. La population a parlé et criée fortement trop c’est trop.

En effet nous constatons que depuis un certains temps la population a élu des gouvernements minoritaires que ce soit au niveau municipal, provincial ou fédéral. Comme on le dit souvent le peuple a parlé et il l’a fait de bon droit. La classe moyenne, qui a été laissé pour contre depuis quelques temps par les différents élus, a eu un gros mot à dire dans ces derniers évènements. Toutefois il est impérieux de constater qu’il faudra beaucoup d’eau et des efforts considérables afin de ramener le navire souverainiste dans le chenal

Je suis encore convaincu que le Bloc Québécois à Ottawa est encore un bon chien de garde afin d’assurer le respect des intérêts du Québec dans ce monde fédéraliste qui perdure. Le bloc a toujours défendu l’autonomie du Québec et ce n’est pas en se racolant avec l’ADQ qu’il prouvera au peuple de son utilité.