Québec, le 19 mars 2007

Mauvaise planification

Les travailleurs d’élection et plusieurs autres personnes votent par anticipation depuis hier le 18 mars. Il est certain que ces gens qui ne pourront aller voter le 26 se doivent d’exercer démocratiquement leur droit de vote. Par contre, à part du fait que plusieurs personnes ne changeront pas d’idée, comment peut-on voter en ce moment lorsque l’on ne connaît pas l’essentiel des données.

En effet pour des raisons nébuleuses, Monsieur Mario Dumont et son parti, l’action démocratique du Québec, n’a pas encore à ce jour chiffré son cadre financier. Il va de soi qu’il a déclaré sur toutes les tribunes qu’il le ferait le lendemain du dépôt du budget fédéral. Je suis également d’avis que le cadre financier des deux autres partis politique sera modifié toutefois nous connaissons déjà l’essentiel de leurs priorités et du budget qui en découle.

Pourquoi Monsieur Stephen Harper n’a pas attendu une semaine pour y déposer son budget? De toute façon il ne sera pas adopté avant que le parlement fédéral le vote. C’est une planification douteuse.