16 octobre 2014

Mauvais exemple

Comment un parti politique qui aspire à gérer le Québec peut suggérer à ses membres de boycotter un droit démocratique de voter. De quel droit le caucus des élus de la CAQ a statué que ses membres ne se rendraient pas aux urnes le 2 novembre pour élire des commissaires. À mon avis c’est un très mauvais message à envoyer à l’ensemble de la population.
Legault
Loin du pouvoir à court et moyen terme, la deuxième opposition à l’assemblée nationale veut l’abolition des commissions scolaires, les remplacer par une trentaine de centres de services afin de mieux financer les écoles.

Je ne crois pas que c’est en abolissant les commissions scolaires que notre système d’éducation s’en portera mieux. Depuis la création des commissions scolaires dans les années 1840, le dépôt du rapport Parent dans les années 1960 et la création du Ministère de l’éducation du Québec en 1964 les ministres qui se sont succédé y sont allés de leurs changements en éducation ce qui a pénalisé parents, enfants et a coûté très cher.

D’une part il faut élire des commissaires qui gèreront adéquatement les millions de dollars de l’argent des contribuables. D’autre part le gouvernement devra revoir la structure afin qu’elle soit plus efficace.