Québec le 24 septembre, 1999

Manque de maturité !

Dans un article du soleil du 14 septembre, madame Monique Richard présidente de la CEQ mentionnait en parlant du boycott des activités culturelles. Comment peut-elle penser que ce boycott dérange le Gouvernement ? Les 60 000 enseignants des écoles primaires et secondaires tourmentent les entreprises culturelles mais pénalisent davantage les enfants qui ont droit de cotoyer ce mode culturelle et qui est essentiel à leur développement.

Depuis déjà 10 jours, les enfants se promènent sur les boulevards dans les rues et tout récemment se confrontent avec les policiers. Je me demande qui des deux parties, élèves ou enseignants, manquent de maturité ? La présidente de la fédération des syndicats d’enseignants, a mentionné aux médias que les enfants devraient plutôt appeler leur député ou envoyer des pétitions. Madame ce n’est pas de la faute des députés cette anarchie c’est celle des enseignants ett enseignantes. D’ailleurs je lisais dans le soleil du 24 septembre que la CEQ repousse la grève mais respectera les lignes de piquetage. Un autre manque de maturité.

Personnellement je ne suis pas certains que les conditions de travail des enseignants sont si mauvaises que ça.