La population du Canada s’est aperçu, lors de la crise du blocus ferroviaire, que le premier ministre du Canada était incapable de faire face et de gérer une crise majeure.

On s’en aperçoit davantages dans la crise du coronavirus qui frappe le monde entier. Notre premier ministre Justin Trudeau est complètement déstabilisé par la situation, est incapable de prendre le contrôle et d’émettre des directives claires à ses ministres afin de gérer cette crise.

Le manque de coordination fait en sorte que les provinces agissent une après l’autre sans mot d’ordre et attendent après le gouvernement d’Ottawa afin d’émettre leurs propres recommandations. Le Canada avait besoins d’un vrai chef d’orchestre qui donne le ton mais nous avons droit à un débutant qui est plutôt en réaction à ce que les provinces font et celles-ci élaborent des mesures inégales.

Malgré les appels répétés du premier ministre du Québec François Legault de fermer les frontières Monsieur Trudeau a réagit trop tard car le virus faisait déjà ses ravages. Les mesures du gouvernement fédéral arrivent de 2 à 3 jours après celles des provinces ce qui aurait dû être l’inverse.