Manigance politique

En mai 2015 les médias faisaient état d’un conflit entre le ministre de la santé Gaétan Barrette et le commissaire à la santé et au bien-être (CSBE). Des rumeurs persistantes circulaient sur la colline et dans les médias à l’effet que le ministre voulait abolir le poste et fusionner son mandat avec l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESS) et par l’Institut national de santé publique (INSPQ).

Cacher dans l’atteinte du déficit zéro et une maigre économie de 2,5 millions c’est en 2016 que le ministre Barrette a finalement abolit le poste lui donnant ainsi le champs libre pour réaliser ses nombreuses réformes.

Voilà qu’à quelques mois des élections et voyant la fin de son terme le ministre de la santé Gaétan Barrette a trouvé l’argent pour rétablir le poste du chien de garde de la qualité des services en annulant l’article du projet de loi 150 qui abolissait le CSBE.

En le rétablissant le ministre mentionne qu’il n’avait jamais été en faveur de l’abolition de ce poste. Personnellement je ne crois pas le Dr Barrette car depuis qu’il est élu c’est lui qui prend toutes les décisions.