18 Novembre 2015

Maire caméléon

Le maire de Québec Régis Labeaume spécialiste des affaires internationales demande au premier ministre canadien Justin Trudeau de reporter sa promesse de faire entrer au pays 25 000 réfugiés avant le 31 décembre. C’est un virement important car il fut le premier à se lever et ouvrir la porte de la ville à des réfugiés. Avec une opinion publique favorable le maire avait déclaré que la capitale était prête à accueillir jusqu’à 800 réfugiés au cours de la prochaine année, principalement en provenance de Syrie.
téléchargement
Les attentats perpétrés à Paris ce vendredi 13 ont refroidit les ardeurs de notre volatil maire et, comme l’opinion publique a changé, il a décidé de faire marche arrière et demander au fédéral de prendre une pause.

Devant les pressions exercées par le gouvernement provincial le maire est de nouveau prêt à en recevoir. Il n’a pas l’intention d’accueillir deux fois plus de réfugiés que prévu, comme le souhaite Québec et demande aussi au fédéral de privilégier des orphelins et des familles.

Le premier magistrat de la ville devrait faire preuve d’une aussi grande ouverture dans le dossier du marché du vieux port qu’il veut déménager à l’amphithéâtre et celui du centre Durocher qu’il fera démolir afin de construire des logements.