17 février 2016

L’homme téflon

Comment le premier ministre du Québec Philippe Couillard réussi à nous faire croire que l’investissement de plus d’un milliard de $ dans bombardier est un bon placement lorsque la compagnie vient de supprimer 2400 emplois au Québec. Il est un des rares à soutenir sur un ton monocorde que la compagnie bombardier est en phase de croissance même si elle annonce plus de 7000 mises à pied dans le monde.
cseries
Monsieur Couillard les investisseurs qui décident de jouer à la bourse le font volontairement et avec leur argent. Pourquoi vous nous avez obligé de jouer à la bourse avec 1 milliard de notre argent sans nous demander notre avis?

Monsieur le premier ministre admettez que ce projet d’entente qui a été signé avec Bombardier est une mauvaise entente car elle ne comprend aucune garantie sur le maintien des emplois au Québec. Le gouvernement devrait s’asseoir de nouveau avec la compagnie et renégocier afin que les en sorte gagnant.

Notre argent servira à créer des emplois ailleurs dans le monde car Bombardier veut transférer une partie de ses activités vers ses usines situées en Inde, au Mexique et au Maroc.