Québec le 4 mai, 1999

Levez le drapeau blanc !

À la une du soleil de vendredi le 30 avril, on pouvait lire un reportage provenant de l’agence presse sur le fait que les Belgradois désespéraient de voir la fin du conflit qui perdure au Kossovo. Je suis tout à fait d’accord avec ces gens d’une part, mais d’autre part, je suis contre toutes les atrocités commises sous l’autorité du président Slobodan Milisevic et il n’y a pas de mots pour toutes les décrire. D’ailleurs les journalistes du journal le Soleil nous en décrivent tous les jours depuis 40 jours.

Après ces 40 jours de bombardements il faut se poser la question pourquoi les pays membre de l’OTAN et favorable à arrêter ces tortures et ces attrocités, ne donnent pas l’autorisation de réagir par voie terrestre ? Ont-t’ils peur de s’y engager ou est-ce une situation souhaitée ? J’avoue que j’ai de petits problèmes avec ça. Je suis tanné de voir souffrir ce peuple d’hommes, de femmes et d’enfants et de voir ces images d’atrocités dans les différents médias. Il doit certainement y avoir un moyen pour arrêter ce carnage. Dans le soleil du 3 mai je lisais un reportage sur un massacre dans un village du centre du Kossovo des atrocités commises par les Serbes je n’ose pas les décrire. Ce matin dans le soleil on pouvait également lire que des Serbes tuaient des enfants.

Pourquoi ce peuple si désespéré admire encore sans retenu ce président torsionnaire ? Combien d’erreurs de cibles l’OTAN attend t’elle pour réagir ? Je suis bien installé chez moi en pensant aux petits problèmes de la vie courante et je pense du même coup à ces centaines de milliers de Kossovars qui vivent ce régime torsionnaire.

Je vous avoue humblement que je n’ai pas de solution. Mais je ne suis pas certains qu’en faisant la guerre au nintendo on sert bien la cause de ce peuple.