Québec 22 janvier 2011

Le valet du roi nu
valet-1
À l’instar de son monarque Régis qui l’a fait à plusieurs reprises le valet Richard a dû se rétracter suite à des propos tenus sur les ondes de radio X concernant le nouvel amphithéâtre. S’esquivant devant les journalistes en les enguirlandant pour se faire un passage le premier magistrat de la ville Régis a montré son vrai caractère agressif et punitif.

Se faisant remplacé par son autre valet François à une activité importante du carnaval de Québec tenue à l’hôtel de ville le maire Régis Labeaume a prouver une fois de plus que son comportement de changerait pas et que 2011 serait à l’image de 2010.

Les réactions compulsives et agressives du maire enveniment le climat avec les employés de la ville et contraignent les relations journalistiques les conservant dans un environnement tendue.
valet-3
Que faut t’il faire pour que monsieur Labeaume comprenne qu’il n’est pas seul dans la gestion de la ville, qu’il doit piller sur son orgueil de chef d’entreprise et tendre la main à ceux qui veulent l’aider. Il va de soi que son côté être craint et impromptu est toujours présent et visible.

De grâce monsieur Labeaume baissez d’un cran votre côté agressif et travaillez sereinement avec les gens qui vous entourent.