Québec, le 11 août 2009

Le seul maître à bord

L’actuel maire de la ville de Québec Monsieur Régis Labeaume est allé dans le district du Lac-Saint-Charles aujourd’hui afin de démontrer hors de tout doute non raisonnable qu’il est le seul maître à bord. Imaginez vous donc qu’il s’agissait du prolongement de la rue Lepire un tronçon, de moins de 2 kilomètres, qui est réclamé depuis près de 30 ans par des centaines de familles de militaires qui habitent les environs. En effet ces derniers doivent faire chaque jour un détour de 15 kilomètres pour rejoindre la base de Valcartier mais voilà que notre Napoléon a voulu en tirer avantage pour sa campagne électorale.

Il faut donner à César ce qui appartient à César et non à Napoléon qui a déjà connu son Waterloo. Il fau comprendre que le conseiller du district Monsieur Jacques Teasdale, de Lac-Saint-Charles, et Raymond Dion, de Loretteville, en avaient fait un cheval de bataille depuis leur élection respective. Pétitions, lettres d’appui et nombreuses rencontres avaient pavé la voie à une entente verbale entre la Ville et les deux paliers de gouvernement pour le financement des travaux.

Suite à cette annonce le conseiller de Lac-Saint-Charles, Jacques Teasdale, est aux anges, lui qui milite depuis 4 ans pour la concrétisation du projet. «Il y a 600 familles de militaires qui demeurent à Lac-Saint-Charles et voyagent sur la base matin et soir. L’armée est contente aussi… Ça va grandement améliorer la circulation», s’est-il réjoui, rappelant que l’accès sera plus rapide également pour les pompiers, les policiers et les ambulanciers. «Au niveau des urgences, ça va être plus facile de part et d’autre entre Val-Bélair et Lac-Saint-Charles.»

Est-ce que l’on peut se fier aux vrais personnes et non aux images ?