Québec, le 22 août 2011
Charest 4
Le seul à avoir le pas

Le premier ministre du Québec Jean Charest a déclaré, à la clôture du congrès annuel de la Commission-Jeunesse libérale, que seul le Parti libéral du Québec (PLQ) est en mesure d’unir les Québécois lors d’une prochaine élection générale. Avec tout ce qui se passe dans le mécanisme interne des autres formations politiques existantes ou des embryons il est normal que seul le PLQ ait actuellement le pas, du moins il le pense.

Le PLQ avec Jean Charest s’est toujours tenu près de la ligne floue qui semble existée entre la droite et la gauche et par pur opportunisme politique se rapprocher d’un côté ou de l’autre. Par contre les éléments de gauche s’entredéchirent afin d’avoir l’auréole de la victoire pour la création d’un nouveau pays qui, malheureusement avec ces chicanes internes, s’éloigne de plus en plus.

L’Action Démocratique du Québec (ADQ) est un PLQ qui s’ignore chevauchant la gauche et la droite en espérant que les Québécois ne s’en aperçoivent pas. La gauche avec le Parti Québécois (PQ), Québec Solidaire (QS), la Coalition pour l’Avenir du Québec (CAQ) et maintenant le Nouveau mouvement pour le Québec (NMQ) laissent le champ libre au PLQ.

Que feront le PLQ et Jean Charest avec cette éclaircie qui s’offre à eux?