Québec, le 22 novembre 2011
Marcel aubut
Le sauveur du plan nord

L’ex président des nordiques de Québec Me Marcel Aubut s’engage dans le plan nord de Jean Charest en y ventant ses mérites et retombées potentiellement énormes pour le Québec. D’après moi il agit en conflit d’intérêt en acceptant la présidence du conseil d’administration de la compagnie minière Century Iron Mines, une entreprise spécialisée dans l’exploitation de minerai de fer et propriétaire du plus grand nombre de concessions de minerai de fer du Plan Nord,

À l’instar de l’ex-premier ministre du Québec Lucien Bouchard qui avait pris la tête de l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) défendant le délicat dossier des gaz de schiste Marcel Aubut essaiera de défendre l’exploitation et l’exportation des ressources naturelles du nord du Québec.

Le premier ministre du Québec Jean Charest s’est empressé d’aller présenter sur toute la planète son plan nord improvisé qui n’apporte aucune valeur ajoutée sur les efforts fait au cours des 40 dernières années dans le développement du nord du Québec. L’annonce prématurée et sans planification de ce plan remettra le feu aux poudres avec les autochtones qui s’accommodaient très bien des ententes actuelles.

D’ailleurs le chef du Conseil Innu de Pessamit, Raphaël Picard, part officiellement en croisade contre le Plan Nord.