Québec 21 janvier 2011

Le rouge rend aveugle

(Réponse à l’opinion de Robert Berthiaume parut dans le carrefour des lecteurs de cyberpresse)
rouge
Je comprends que Monsieur Berthiaume aime la façon de gérer le Québec du premier ministre Jean Charest avec l’équipe ministérielle actuellement en fonction. Il appelle ça un bon gouvernement qui a laissé perdre à la CDP près de 40 milliards de dollars en plus d’avoir abolit la loi du déficit zéro. Que dire de son refus d’une enquête publique dans le monde de la construction.

Il ne faut pas oublier que le gouvernement Charest a perdu ses ministres les plus importants dont les Monique Jérome-Forget, Philippe Couillard, Thomas Mulcair, Yves Séguin, Jean-Marc Fournier, Marc Bellemare et Jacques P. Dupuis qui s’ajoute à la longue liste.

D’ailleurs le Parti libéral d’aujourd’hui n’est plus que l’ombre de celui de 2003, il est incapable de se renouveler et le retour de Jean-Marc Fournier le démontre bien. Votre hargne envers le parti Québécois transparait dans le message que vous essayé de transmettre.
rouge1
Contrairement à ce qu’il mentionne les anciens ministres sous Jacques Parizeau et Bernard Landry soient les Pauline Marois, Paul Bégin, Louise Beaudoin, Guy Chevrette, Jean Garon, Jean Rochon, Serge Ménard, François Gendron, Louise Harel, Jacques Brassard et autres se comparent avantageusement avec ceux du gouvernement Charest.