Québec, le 13 septembre 2009

Le respect des piétons

Une ville qui se dit à l’avant-garde de l’environnement, qui prône le développement durable et qui se vante d’avoir un bon transport en commun se doit d’assurer la protection du citoyen et de mettre tout en œuvre pour que les piétons se sentent en sécurité.

Hier je me rendais à la pharmacie Jean Coutu sur le coin du Boulevard Hamel et de Marie de l’incarnation et impossible d’y avoir accès à pieds. Premièrement les lumières pour piétons ne fonctionnent pas, deuxièmement ils nous font faire un détour vers l’ouest lorsque l’on va à l’est et par la suite nous tombons dans un cul de sac.

C’est ça respecter les piétons?