24 mars 2013

Le plan sud improvisé

À l’instar de l’ex chef du parti libéral du Québec (PLQ) Jean Charest qui avait lancé un plan nord, François Legault chef de la coalition avenir Québec (CAQ) vient de lancer un plan sud surnommé le projet Saint-Laurent. En effet de la même façon que Jean Charest avait lancé un plan nord improvisé qui a coûté des centaines de millions de $ au Québec François Legault sort de but en blanc un plan sud qui se veut un pôle d’innovation technologique.
Plan sud

La ville de Québec excelle déjà dans le domaine des hautes technologies avec l’une des plus fortes concentrations de centres de recherche et de transfert technologique au Canada. En effet plusieurs centaines de millions de dollars sont investis chaque année en recherche et développement dans le Parc technonologique du Québec métropolitain qui compte une centaine d’entreprises et centres de recherche regroupant 5000 travailleurs.

De plus le quartier St-Roch a accueillis au cours des dernières années le siège social de l’université du Québec comprenant l’institut nationale de recherche scietifique (INRS), l’école nationale d’administration publique (ENAP) et télé université (TELUQ).

Est-ce que la CAQ veut ré-inventer la roue?