Québec, le 10 janvier 2012
Bateau qui coule
Le parti Québécois (PQ) agonise

Pendant que les opportunismes quittent les divers partis en périls, le PQ agonise de sa belle mort. En effet l’hémorragie se poursuit au PQ car un nouvel opportunisme non élu pour privatiser le système de santé et désyndiquer les enseignants quitte le navire péquiste pour joindre les rangs de la coalition avenir Québec de François Legault.

À cet effet François Rebello député de La Prairie, sur la rive-sud de Montréal sera le septième député du PQ à quitter le caucus depuis le mois de juin dernier et le troisième à passer dans le camp Legault, après Benoît Charrette (Deux-Montagnes) et Daniel Ratthé (Blainville).

Qu’attendent les dirigeants du Parti Québécois pour renflouer le navire qui coule à flot?