Québec 5 juin 2011
334842-projet-loi-maire-labeaume-depose
Le parti Québécois décevant

Le parti Québécois (PQ) qui rencontrait à date mes inspirations et convictions les plus profondes vient de me décevoir au plus haut point en se liant, dans un projet de loi, avec le Parti libéral du Québec (PLQ). Comment les députés élus du PQ peuvent t’ils maintenant cautionner un tel projet de loi privé qui va à l’encontre de la chartre des droits et libertés et bâillonnés de ce fait les citoyens de la ville de Québec?

La députée de Taschereau Agnès Maltais demande le vote sur un bill omnibus afin de s’assurer que les Québécois soient bel et bien muselés. Je suis de Québec et je veux un amphithéâtre mais je ne veux pas être pris durant 25 ans avec une compagnie privée qui a mis les journalistes du journal de Montréal en lock-out et en a licencié plus de 250.

Qu’arrivera-t-il avec la convention actuelle liant la ville de Québec avec les centaines d’employés d’expo-cité si cela se concrétise?

Le ministre des affaires municipales Laurent Lessard a mentionné qu’il n’avait pas d’arguments assez forts pour le faire reculer sur l’adoption du projet de loi privée. Pourtant à la commission le représentant de l’Association du Barreau canadien Mathieu Bouchard a critiqué sévèrement le projet de loi spécial. De la même façon l’avocate enseignante à l’université Laval Julie McCann l’a dénoncée.

Le PQ a fait de la petite politique en pensant que tout le monde se rallierait à la loi Labeaume à cause de sa popularité.

Je suis d’avis que le gouvernement du Québec avec l’aide de l’opposition officielle crée un précédent qui sera difficile à contourner et que maintenant toutes les municipalités pourront agir de la même façon.