Québec 29 novembre 2007

Le papier commercial à vos risques

J’espère que tout le monde a compris les propos du président et chef de direction de la caisse de dépôt et placement du Québec Monsieur Henri-Paul Rousseau concernant les valeurs placées sur les titres en papier commercial (PCAA). Nous sommes chanceux car nous n’avons perdu qu’un milliard de dollars et Monsieur Rousseau dit ça avec un sourire. Le consortium Desjardins n’a perdu que 4 milliards de dollars mais c’est pas grave on ne donnera pas de ristournes aux membres.

Pouvez-vous m’expliquer c’est quoi ces ventes pyramidales de fonds qui semble respecter un des principes de Peter c’est à dire que si tu ne sais ou aller tu vas arriver ailleurs. Il paraît que c’est simple, tu achètes des actifs d’un Jo Bleau tu les regroupes en féducie et pour réussir à vendre tu les émet en titre papier commercial à court terme genre 30 jours et d’autres les achète et les revende de la même façon c’est tu assez simple.

Je viens de comprendre pourquoi les petits perdent et que les gros gagnent.