14 mai 2012

Le maire ne s’excusera pas

Le maire de Québec ne s’excusera pas car il est persuadé d’avoir raison et surtout d’avoir l’appui de la population. En effet lors du comité plénier il avait mentionné que les citoyens étaient habitués à son style, qu’il ne le changera pas dans le dossier des pompiers et qu’il sera absolument cru et incorrect politiquement.
Régis premier
De plus ses propos son écrit noir sur blanc : ‘Mesdames et messieurs, le Service de protection contre l’incendie de Québec est complètement malade, complètement dysfonctionnel, et ce, depuis de nombreuses années. Dans ce système de favoritisme et de coups fourrés, la population de Québec se fait tout simplement voler les taxes qu’elle paie péniblement à tous les ans’.

De toute façon il est maintenant difficile pour un citoyen de se présenter au conseil de ville et de poser une question au maire Labeaume ou à un membre de son équipe sans se faire enguirlander.

À la dernière séance du conseil de ville j’ai demandé au maire s’il s’excusait auprès des pompiers et de leurs familles pour les avoirs traités de voleurs et de menteurs lors du comité plénier tenu le 19 avril dernier. Comme c’est son habitude agressive le maire s’est subitement levé mentionnant qu’il ne s’excuserait pas mais qu’il en rajouterait.

C’est ce qu’il fit.