Québec, le 15 mai 2009

Château de cartes

Les fondations du château de cartes de notre maire commis voyageurs Monsieur Régis Labeaume s’écroulent tranquillement. En effet nous apprenons que la piste cyclable qu’il annonçait du haut de sa tour il y a quelques mois, sans consultation vient de prendre le corridor d’autobus. En plus, deux mois après l’avoir annoncé, en grande pompe, à l’hôtel de ville de Québec, le projet de voir Lucian Bute se battre au colisée Pepsi est K.O.

Même si les négociations avec les pompiers policiers végètent, que le secteur d’Estimauville se meure, que les gouvernements attendent des demandent de la ville de Québec pour les projets majeurs et que l’on investira des millions de dollars en boules de béton sous l’autoroute Dufferin Montmorency l’administration Labeaume veut faire un Chicago de la colline parlementaire. Il s’agit du secteur touristique de la capitale nationale le plus visité principalement à cause de son histoire et de sa simplicité.

Il est vrai que les voyages forment la jeunesse mais à un certain âge peut-on passer à autre chose dont s’occuper des services de proximités pour l’ensemble des citoyens qui paient.