6 octobre 2015

Le bloc a sa place

Le 19 octobre prochain les canadiens élieront un gouvernement pour les quatre prochaines années. Les derniers sondages nous montrent que les tois principaux partis sont à égalités dans l’ensemble du Canada. Au Québec on constate que le bloc Québécois est en remonté au détriment du NPD.
Bloc Québécois
Les débats n’ont fait aucun gagnant car chacun des chefs avaient leurs phrases prescrites pour chacun des dossiers qu’ils glissaient à l’occasion sans donner de vraies réponses aux questions. Je retiens la phrase lancée par le chef du bloc Québécois Gilles Duceppe à l’effet que trois partis sur quatre seront dans l’opposition après le 19 octobre.

Depuis la défaite singlante du bloc Québécois et l’élection de 59 députés du NPD en 2011 les décisions du gouvernement Harper n’auront jamais été aussi nuisibles au Québec. La réforme de l’assurance emploi, des milliards $ alloués aux chantiers hors Québec évitant le chantier de Lévis, l’abandon du courrier à domicile, les coupures dans la recherche scientifique n’en sont qu’une partie.

Il faut élire le 19 octobres des députés qui défendront haut et fort les intérêts du Québec à Ottawa.