22 Avril 2013

L’arroseur arrosé

Paul-Christian Nolin attaché politique du maire de Québec affirme que les nombreuses mises en demeure déposées par le syndicat des fonctionnaires municipaux intimide l’administration. À mon avis, l’équipe Labeaume subit le principe de l’arroseur arrosé car le maire attaque depuis le début de son règne les syndicats et ses employés.
Labeaume-2
De ce fait, le maire Labeaume a flagellé publiquement et régulièrement les cols blanc, les cols bleus et les pompiers sans oublier tous ceux et celles qui ne pensent pas comme lui. De plus le maire ne manque pas une occasion pour dénoncer dans les médias les conditions de travail de ses employés et refuse de négocier aux tables.

D’ailleurs sa déclaration de tolérance zéro avec toute personnes qui s’opposent à ses idées en les attaquant en justice avait donné ses règles de peur. Souvenons nous que le maire avait déclaré qu’un bon patron devait être craint par ses employés.

Cette fois-ci le maire a dépassé les bornes en demandant à son attaché politique de se plaindre publiquement d’harcellement et crier à l’intimidation.

Est-ce que la population de Québec va gober cette manipulation médiatique longtemps?