Québec, le 22 septembre 2010

La saga d’un nouvel amphithéâtre (tome 4)

Il semble qu’en 2010 les acteurs soient les mêmes qu’en 1995 d’abord Garry Bettman qui n’a pas hésité à accepter la vente les nordiques. Par contre aujourd’hui il protège les concessions et veut les conserver autant que possible au même endroit.
Marcel Aubut
Ensuite l’actuel président du Comité olympique canadien et l’ancien président liquidateurs des Nordiques de Québec, Marcel Aubut. Dans son nouveau rôle il demande à l’Ouest canadien de se rallier au projet de construction d’un nouvel amphithéâtre à Québec. Et finalement la population de Québec qui semble un peu plus partagé sur le projet compte tenu d’un minimum de 400 millions provenant des fonds publics.

Pourquoi essayé d’affaiblir nos acquis au détriment de sportifs millionnaires qui, de toute façon dépensent leur argent de vacances ailleurs dans le monde. D’ailleurs en fin de semaine il y avait l’ouverture de la saison des Remparts avec près de 12 milles spectateurs qui assistaient à la confrontation. Dans le même temps nous avions la finale du baseball avec les capitales de Québec et près de 5000 personnes ont assisté à la victoire de leur club. De plus nous avons le football du rouge et or qui attire plus de 13 milles spectateurs avec un avant match des plus électrisants. Sans oublier toutes les autres activités sportives dont la ville était l’hôte.

À bien y penser il faudrait peut-être se rendre à l’évidence que la faible population de la région métropolitaine se contente des activités culturelles et sportives dont elles profitent abondamment.