Québec, le 20 septembre 2010

La saga d’un nouvel amphithéâtre (tome 2)

Certains postes de radios sont tellement accrochés moralement à cette œuvre romanesque infini qu’ils ne font presque plus ne nouvelles et s’en remettre à la conclusion inconnu et visiblement éloignée de ce roman. Plusieurs journaux de Montréal sont également devenus des méchants acteurs de cet épilogue en en se prononçant majoritairement contre ce projet d’infrastructure.
Harper-1
D’autre part le premier ministre Stephen Harper, visiblement ébranlé et réagissant aux propos des citoyens de l’ouest du Canada, ajoute que s’il n’y a pas d’argent du privé son gouvernement fédéral n’investira pas de sommes public au projet. Par contre dans une déclaration du maire de retour de voyage a vertement déclaré qu’il n’y aurait pas d’argent du privé dans son projet. Ça s’appelle tourner en rond et encore plus se tirer dans le pied.

Pour ajouter à cette deuxième aventure de la saga une enquête Léger Marketing et le journal le devoir a malheureusement mis un peu de piquant à cette histoire. En effet 58% des répondants s’opposent à la décision du gouvernement Charest d’investir près de 180 millions dans ce complexe.

Le maire a réagit hier avec furie à cette nouvelle épisode lors d’une rencontre publique avec des citoyens.

À suivre