Québec, le 2 novembre 2011
Ours
La Revanche des ours

Rappelons-nous que le fossoyeur du jardin zoologique de Québec était nul autre que le ministre responsable de la capitale nationale, Michel Després du gouvernement libéral de Jean Charest. En effet c’est le 31 mars 2006 que le zoo fermait ses portes après 75 années d’activités, les quelque 700 pensionnaires ont quitté vers d’autres installations au Québec et les 2 ours partiront les derniers.

Toutefois si les animaux ont migré, le site lui, n’a pas bougé et sa fermeture aura coûté aux contribuables québécois 13 millions $. Le ministre actuel responsable de la capitale nationale Sam Hamad devrait arrêter de dire que c’est la faute de l’autre et passer aux actes. Ce gouvernement, celui d’Ottawa et la ville de Québec se sont traîné les pieds dans ce dossier.

Le maire de Québec Régis Labeaume qui est capable faire changer des lois pour atteindre ses objectifs pourquoi il est bouche bée dans ce dossier? Est-ce que la fermeture du zoo faisait l’affaire du maire afin de rapatrier l’hôtel de glace et quoi d’autres encore?

Un jardin zoologique dans une grande ville est aussi important qu’un cirque du soleil ou un moulin à image.