Québec le 14 décembre, 1999

La frustration
A mauvais goût
(Réponse à Marc Théberge lettres parus dans le soleil des 15 et 16 décembre)

Comme monsieur Théberge, je suis un habitué de cette chronique de l’opinion du lecteur qui est, selon moi, une bonne façon d’exprimer son opinion sur différents sujets ou de commenter certaines situations. Les propos dans ces deux derniers articles dénotent une frustration sans limite et vulgaire sur des personnes et des organismes qui défendent des options légitimes.

Je ne trouve pas, dans ces articles, des propos constructifs et valorisants pour l’ensemble de la population du Québec. Ce n’est pas vrai que tout est négatif et que tout a été saccagé comme il est écrit dans celui du 16 décembre. Oui un débat futile vient d’être lancé par le gouvernement fédéral et il suscite, bien candidement, des commentaires de part et d’autres et c’est d’ailleurs dans cette perspective que les lettres ont été publiées. Mais à la lecture de ces dernières, on tombe vitement et vulgairement dans la frustration et le dégoût qui vous anime.

En espérant que les prochaines opinions seront plus douces à lire et plus positives sur de belles choses qui se passent au Québec et, dans le Soleil, on en décrit de nombreuses aussi belles les unes que les autres.