La chance au coureur

L’électorat a confié au parti coalition avenir Québec de François Legault la responsabilité de gouverner la province pour les quatre prochaines années. La majorité que la population lui a accordée ne laisse planer aucun doute sur sa légitimité pour ses promesses qu’il devra réaliser au cours de son mandat.

J’ai personnellement aimé son discours qui se voulait rassembleur en mentionnant qu’il gouvernerait pour tous les Québécois en les invitants à se joindre à lui pour faire encore plus, mieux et remettre rapidement de l’argent dans le portefeuille des Québécois.

Contrairement au gouvernement précédent géré par des médecins, ce nouveau gouvernement sera administrer par des hommes et des femmes d’affaires. En dévoilant un conseil des ministres paritaires de 13 femmes, 13 hommes il marque le pas, réalise sa première promesse électorale et son premier engagement comme premier ministre.

Est-ce que la lune de miel des nombreux novices qui composent le conseil des ministres sera vite rattrappée par le feu de l’action et la dure réalité de la vie soit celle de faire des choix difficilles? Est-ce que les 2 priorités choisies par François Legault pour sa première session soient les signes religieux et la consommation du cannabis à 21 ans sont les bonnes?

C’est beau l’économie mais il ne faudrait pas qu’elle influe trop sur les services aux citoyens difficillement acquis au fil des ans