9 novembre 2015

La CAQ se cherche

Pendant son Conseil général 2015 la Coalition Avenir Québec a procédé au dévoilement d’une nouvelle identité visuelle s’alliant à une nouvelle position nationaliste. Assis entre deux chaises politiques avec à la droite le parti libéral du Québec et à la gauche le parti Québécois la CAQ voudrait rallier les nationalistes de tous les horizons.
caq1
Dans son discours de fin de congrès, le chef de la CAQ et ancien souverainiste François Legault a mentionné qu’un gouvernement caquiste rapatrierait plus de pouvoirs pour le Québec. Désolé monsieur Legault car depuis Maurice Duplessis en passant par René Levesque c’est ce que les gouvernements nationalistes ont essayés de faire en se chicanant avec Ottawa. Je ne crois pas que c’est avec le nouveau premier ministre Canadien Justin Trudeau que ça va se passer.

Comme ce fut le cas lors de la dernière campagne électorale qui l’a placé comme deuxième opposition, la CAQ martèle qu’il suffit d’abolir les commissions scolaires, les agences de santé, de freiner la croissance de la fonction publique et l’embauche pour économiser 2 milliards $.

J’espère pour la CAQ que le bleu du logo remplaçant la couleur arc-en-ciel symbolisera autre chose que du déjà vu et du déjà promis.