Québec, le 18 janvier 2011
Duvalier
La bouillabaisse Haïtienne

La révolte des esclaves de Saint-Domingue est à l’origine de la création de la République d’Haïti qui devient en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire. Par contre de 1804 à aujourd’hui le pays a connu presque toute sorte de régime politique sans jamais arriver à mettre en place un système démocratique.

En effet en plus d’être soumis aux caprices de dame nature la république souffre d’une instabilité politique chronique troublée de putschs, rébellions, attentats, terreur, massacres, dictatures et scandales à tous les niveaux. La seule période qui a redonné un peu d’espoir au peuple haïtien fut la victoire en 1990 de Jean-Bertrand Aristide et son accession à la présidence de la République mais dès 1991 il est renversé par un putsch.

Les 38 présidents qui se sont succédé depuis l’instauration de la fonction présidentielle dont les François Duvalier (Papa Doc) autoproclamé président à vie, son fils Jean-Claude Duvalier (Bébé Doc), Jean-Bertrand Aristide et René Préval n’ont jamais essayé d’instauré un vrai régime démocratique.

Voilà qu’après 25 ans d’exil, le retour impromptu de Jean-Claude Duvalier, dit Bébé Doc l’ancien dictateur, fils de l’autre qui, pendant 15 ans, a instauré un véritable régime de terreur en Haïti vient d’ajouter des ingrédients à cette bouillabaisse Haitienne.