Québec, le 29 novembre 2010
Jerolas300
L’homme d’un million de dollars

Le sénateur Jean Lapointe qui a empoché près d’un million de dollars des contribuables depuis neuf ans délaissera son rôle politique pour retrouver son métier d’artiste. En effet nommé au Sénat par l’ancien premier ministre libéral Jean Chrétien, en 2001, il quittera l’inutile chambre haute à la fin de la semaine, à l’approche de son 75e anniversaire.

Même s’il évoque des magouilles politiques et son constat des deux solitudes au Canada il doit prendre sa retraite conformément à la loi qui oblige les sénateurs à délaisser leur siège lorsqu’ils atteignent 75 ans. L’aurait t’il fait sans l’obligation de départ et pourquoi attendre neuf ans?

D’une part le sénateur Lapointe, qui a déjà avoué ses absences répétées au sénat, déplore le temps perdu lors de certaines procédures et suggère, neuf ans trop tard, une réforme du sénat parce qu’il y a trop de pertes de temps. D’autre part il estime que le sénat est l’ange gardien de la population et que la partisannerie peut s’estomper pour faire place à la logique.

Le sénateur Lapointe a malheureusement fait comme les autres profiteurs gagner de l’argent facilement sans trop de travail sur le dos des contribuables..