Québec, le 19 juillet 2005

L’Aura

Je désirerais réagir aux commentaires de Jean-Jacques Samson parut dans le journal de Québec du 4 août et intitulé ‘l’énigme Bellemare’. Je suis en partie d’accord avec ces propos. En effet d’une image d’individualiste, avec les panneaux publicitaires du printemps, à vendeur d’autocollants pour sauver l’agora en passant par la construction d’un nouveau Colisée le cheminement d’un aspirant au poste de maire n’est pas évident. Est-ce que c’est ça que les citoyennes et citoyens de la grande ville de Québec ont besoins.

Lors de la campagne électorale qui a amené le maire Jean-Paul l’Allier à la mairie, la population avait le choix entre défaire le centre ville avec la construction d’un immense centre d’achat ou une revitalisation du centre ville en y faisant revenir les citoyens. La population a choisit et c’est très bien réussit.

Je suis d’accord avec le dernier paragraphe de son article lors que monsieur Samson mentionne que monsieur Bellemare doit être dépouillé de l’aura qu’il s’enveloppe et qu’il donne aux gens les vrais motivations à devenir maire. Je ne veux pas d’une image mais bien d’un maire qui va continuer à développer et à renforcir ce que le maire Jean-Paul l’Allier à réalisé la grande ville de Québec.