Québec, le 24 juillet 2010

L’art de tourner en rond

La plupart des intervenants s’entendent pour dire qu’il faut un nouvel amphithéâtre avant que Québec dépose sa candidature pour les jeux d’hiver de 2022. D’ailleurs le maire de Québec Régis Labeaume a été catégorique car il n’est pas question que la Ville dépose sa candidature pour les Jeux olympiques sans un engagement formel des gouvernements fédéral et provincial pour la construction d’un nouvel amphithéâtre.

Par contre le ministre fédéral d’État à l’Agence du développement économique Monsieur Denis Lebel Présent à Roberval cette semaine au championnat mondial de nage en eau libre a déclaré qu’il faut que la ville de Québec dépose d’abord la candidature. Par la suite le gouvernement verra pour la construction d’un nouvel amphithéâtre.

L’art de tourner en rond car le maire avait déjà mentionné qu’il n’entendait pas se satisfaire d’un engagement des gouvernements supérieurs pour un nouvel immeuble de 400 millions $ à la condition d’obtenir les Jeux olympiques d’hiver. D’ailleurs lors des deux candidatures précédentes, la ville s’est retrouvés la gueule sure suite aux défaites et il n’y a pas de nouveau colisée.

Donc même si les astres sont alignées tout le monde se coure après la queue.