Québec 26 mars 2008

L’ADQ gris pâle

Le parti de Mario Dumont l’action Démocratique du Québec (ADQ) continue à s’obscurcir et resté mi-figue, mi raisin. Loin de prendre des positions claires et de déclarer un point de vue net et précis, il suggère propose avance d’un pas et recule de deux.

Encore une fois le chef de l’ADQ Mario Dumont a manqué une belle occasion de prendre une position claire en se référant aux évènements malheureux de la fin de semaine qui ont pris une proportion démesurée. En effet Monsieur Dumont a déclaré qu’il n’est pas d’accord pour que les politiciens interviennent dans la gestion des organisations sportives. Toutefois il ouvre la porte à la tenue d’une commission parlementaire qui pourrait se pencher sur la violence au hockey et autres problèmes du sport.

L’ADQ n’est pas d’accord mais! C’est ça être gris pâle.