3 février 2015

Jouer au Monopoly

Le maire de Québec a décidé de jouer au monopoly avec l’argent des contribuables en achetant des actions du canadien national afin d’obtenir un droit de parole et de vote à l’assemblée des actionnaires afin de parler de la peinture du pont. Pourquoi monsieur Labeaume n’utilise t’il pas sa fortune personnel pour jouer à ce jeu enfantin?
puit-dollars
Le maire Labeaume devrait mettre ses énergies sur les grands coupables dans ce dossier qui traîne en longueur soit le gouvernement de Stephen Harper et ses ministres du Québec qui ont délaissé la ville et le pont de Québec. Arrêtons cette chicane avec le CN car le juge Louis Lacoursière a statué que l’entreprise ferroviaire n’aura pas à terminer les travaux de peinture du pont de Québec.

De rapports en rapports sur l’état de la structure du pont depuis les années 90, les ingénieurs notent que la progression de la rouille s’accélère. Depuis lors rien n’a été fait pour améliorer la condition de ce lieu historique national, aussi classé monument historique international du génie civil.

Si on avait mis les milliers de dollars dépensés en frais d’avocat sur la peinture du pont les travaux seraient terminés.