Jouer à la cachette

Souvenons-nous que lors de la dernière campagne électorale le maire de Québec avait été très ambigu sur son projet de transport structurant qu’il proposait pour remplacer son système improvisé de service rapide par bus (SRB). On se souvient également que le parti d’Anne Guérette démocratie Québec proposait un projet de Tramway à la Hauteville visiblement rejeté par la population. Quant au troisième parti en liste Québec 21 qui a fait élire deux échevins proposait le troisième lien à l’Est.

Maintenant au pouvoir largement majoritaire monsieur Labeaume joue de nouveau à cache-cache avec la population et les différents intervenants en étirant l’annonce de son projet de Tramway. Eh bien oui critiquant ouvertement le projet de tramway de son opposante Anne Guérette lors de la campagne électorale il en fait maintenant le sien sans toutefois le présenter, le décrire et le chiffrer.

Décriant le troisième lien en lançant sans étude ni analyse un chiffre de $10 milliards monsieur Labeaume n’est pas capable de chiffrer son propre projet de tramway qui nécessiterait un tunnel passant sous la colline parlementaire.

À l’approche des élections provinciales les différents partis ne savent pas sur quels pieds danser pour plaire au maire de Québec sans négliger la rive sud et le maire de Lévis.