21 août 2014

Jouer à la belle-mère
(À Lucien Bouchard)

Monsieur Bouchard doit arrêter de jouer à la belle-mère car la raison pour laquelle il a créé le bloc Québécois existe toujours. Que l’on soi fédéraliste ou souverainiste les divergences politiques et humaines entre le Québec et le reste du Canada ont toujours existées et existeront toujours tant et aussi longtemps que le Québec ne sera pas un pays.
lucien_bouchard_03
La présence du Bloc Québécois à la Chambre des communes permet d’assurer la concordance et la légitimité entre la vision d’un peuple et celle de ses représentants élus sur la scène fédérale. Depuis le 15 juin 1991 les Lucien Bouchard, Michel Gauthier, Gilles Duceppe, Daniel Paillé et Mario Beaulieu ont défendus avec acharnement les intérêts des citoyens du Québec.

Il est faux de dire que la présence de députés du Bloc dilue les pouvoirs du Québec à Ottawa. Souvenons-nous qu’on a déjà fait élire 74 députés libéraux sur 75. Cela a été un coup de force contre le Québec avec le rapatriement unilatéral de la Constitution.

Un des facteurs qui explique la longévité du BQ c’est qu’en plus de défendre sa cause à Ottawa, le Bloc joue pleinement son rôle au sein du Parlement canadien.

Qu’adviendrait-il des votes souverainistes?