Investissement ou gaspillage

Jusqu’où ira l’administration du maire de Québec Régis Labeaume pour essayer de revamper à coup de millions de dollars le secteur désertique du centre Vidéotron. L’amphithéâtre qui a couté aux contribuables 400 millions de $ engendrant des déficits annuels n’attire pas la population comme l’avait prévu l’administration.
ville de québec, amphithéâtre, centre vidéotron
À ce coût s’ajoute la facture de la place Jean Béliveau 7 millions, l’aménagement de l’allée centrale près de 2 millions, du mobilier artistique événementiel un demi-million, et la surveillance de tout ce secteur pour plusieurs centaines de milles $.

Pour revaloriser et essayer d’attirer les touristes dans ce secteur le maire de Québec a décidé, sans consultation, de déménager le marché du vieux port dans le secteur de l’amphithéâtre ce qui coûtera aux contribuables près de 25 millions de $.

Pourquoi ne pas avoir investis les millions de dollars dans le marché actuel qui aurait été une valeur ajoutés au lieu d’en créer un dans un désert? Je ne suis pas certains que les milliers de croisiéristes qui affluent au vieux port montront jusqu’à l’amphithéâtre pour magasiner. Il est déplorable de déménager le marché qui est établit dans le vieux port depuis près de 30 ans.