Québec, le 10 février 2010

Ingérence
de l’équipe Labeaume

Depuis quelques années la ville de Québec investi afin d’améliorer certains parcs de Vanier et ce fut le cas en 2009 pour le parc Louis-Latulippe situé aux abords du centre d’art La Chapelle. En effet ce parc a été aménagé au coût de $300 000 pour des jeunes de 0 à 5ans et, pour compléter l’aménagement, la ville de Québec a lancé un concours pour doter le parc Louis-Latulippe d’une œuvre d’art représentatif du secteur et des activités.

L’œuvre choisi par un comité d’expert est la sculpture de l’artiste Jean-Robert Drouillard soit un adolescent à tête de renard jouant au baseball. Par contre même si son œuvre inspirée d’une fable de La Fontaine a remporté la faveur du jury mis sur pied pour trancher la question Monsieur Drouillard apprenait que sa sculpture n’avait pas été retenue par le conseiller Richard Côté.

Toutefois tant la conseillère responsable de la culture pour l’exécutif Julie Lemieux qu’une artiste élue de l’équipe Labeaume Chantal Gilbert reconnaissent que le comité exécutif n’aurait jamais dû s’ingérer dans le choix d’une œuvre.

Il ne faut pas oublier qu’il y a un peu plus de 2 ans ce qui ornait, douze mois par année, le splendide centre d’art La Chapelle c’était une patinoire défraîchit.