16 mai 2016

Incompréhensible

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a instauré une gestion austère et demande à tous ses ministres d’être rationnels, transparents, conciliants et collaborateurs. On ne peut dire que son ministre de la santé et des services sociaux Gaétan Barrette prêche par l’exemple avec son ton agressif, intempestif et un peu démagogue.
Barrette
Monsieur Barrette gère un ministère qui touche de près la population et son interaction avec les intervenants est des plus frivole et incongrue. Les méthodes de M. Barrette ont eu un certain succès dans l’opinion publique parce qu’il est facile de marquer des points en tapant sur la tête de professionnels de la santé mais ce sont les patients qui en subissent les contrecoups.

C’est facile brasser la cage mais aucune réforme du système n’aboutira si les artisans du monde de la santé ne suivent pas et c’est encore le citoyen qui en paiera le prix. Le ministre foute tellement le bordel que le système de santé se retrouve encore plus mal en point.

Il n’y a à peu près pas un dossier où le ministre de la Santé n’est pas en chicane avec quelqu’un. D’abord les médecins et ensuite les gestionnaires au cœur d’une réforme sans précédent. Les pharmaciens qui ne comprennent toujours pas pourquoi le ministre ne respecte pas une entente qu’il a signée, et les infirmières, blessées par son opposition méprisante à la clinique SABSA.